5 bonnes pratiques pour créer un rendu intérieur réaliste

Grâce au moteur de rendu en temps réel de Enscape, partager vos conceptions avec vos clients est un vrai jeu d’enfant ! Vous pouvez modéliser vos conceptions dans l’un des logiciels de conception compatibles (SketchUp, Revit, Rhino ou Archicad) et créer ensuite un rendu de qualité de votre aménagement intérieur grâce à Enscape en généralement quelques secondes ou minutes, là où il vous fallait habituellement des heures, ou encore des jours.

En mettant en place ce flux de travail productif, je vous invite à adopter ces 5 étapes simples afin d’améliorer la qualité et la clarté de vos rendus d’aménagement intérieur avec Enscape. À ma connaissance, ces étapes peuvent s’appliquer à tous les logiciels de conceptions compatibles.

Rendu d'un aménagement intérieur de style rustiqueCréation de Dsmall

Astuces pour la création d’un rendu d’aménagement intérieur réaliste

1. Ajustez votre éclairage

L’éclairage extérieur compte lorsque votre scène comporte des fenêtres donnant sur l’extérieur ou des fenêtres de toit. Vous devez définir avec précision l’emplacement géographique et le vrai Nord de votre projet. Si vous utilisez Revit, vous devez également définir correctement les paramètres d’ensoleillement de la vue Revit 3D avant de démarrer Enscape. Pour savoir comment ajuster les paramètres d’ensoleillement et de géolocalisation dans votre logiciel de conception, cliquez ici.

Aménagement intérieur avec éclairage provenant de l’extérieurCréation de QuangVinh-Zin

Pour l’éclairage de l’intérieur, je vous conseille d’utiliser la photométrie du fabricant, comme les fichiers IES par exemple, le cas échéant. Vous améliorerez ainsi le réalisme de votre scène grâce à une diffusion précise de la lumière. Pour mieux comprendre, je vous invite à télécharger le fichier d’exemple Revit gratuit de Enscape : Galerie lumineuse IES. Dans l’image ci-dessous, en fonction de la définition de la photométrie appliquée, les 3 différent élément d’éclairage projetés contre le mur n’ont pas complétement le même aspect.

ASTUCE :lorsqu’un fichier IES est importé dans un projet/une catégorie Revit, le fichier source n’est plus nécessaire. Je vous conseille également d’éviter d’utiliser les fichiers IES fournis avec Revit car ils ne sont généralement plus à jour et ils restent génériques.

Pour les utilisateurs de SketchUp, vous pouvez charger un profil IES dans la fenêtre d’objets de Enscape en cliquant sur Load IES profile (Charger un profil IES). Si vous cherchez des astuces pour l’éclairage dans SketchUp, vous pouvez consulter le billet Bonnes pratiques Enscape : L'éclairage dans SketchUp.

Pour les contenus Revit, assurez-vous de paramétrer les options Initial Color (Couleur initiale) correspondant à la couleur de température et Initial Power (Intensité initiale) correspondant à la luminosité. Même en utilisant la photométrie, vous devez paramétrer manuellement ces options.

Pendant les heures de jour, l’éclairage électrique peut sembler terne ou faible dans Enscape. L’éclairage est constamment allumé dans Enscape, ce qui n’est peut-être pas visible à cause du système d’exposition automatique. Dans ce cas, réglez le curseur Artificial Light Brightness (Luminosité de l'éclairage artificiel) dans la boîte de dialogue Visual Settings (Paramètres visuels) dans Enscape. Vous remarquerez la différence entre le paramètre par défaut et la valeur maximale de l’intensité.

Luminosité de l'éclairage artificiel

Luminosité de l'éclairage

Billet associé : Bonnes pratiques pour l'éclairage ambiant et l'exposition dans Enscape 

2. Soignez vos textures

Vous devez accorder de l’importance aux matériaux et faire en sorte qu’ils aient l’aspect de ce qu’ils doivent représenter, comme une brique ou un tapis. Vous obtiendrez ainsi un résultat de qualité dans Enscape. Toutefois, lorsque vous affinez un tant soit peu les paramètres d’une texture, vous passez à un niveau d’image de qualité supérieure !

Rendu d’une texture d’un aménagement intérieurCréation de Ranindita

Voici quelques éléments à prendre en compte :

Le relief : apportez à vos textures une sensation de profondeur. Sinon, vous aurez l’impression de visualiser une surface en 2D. Vous pouvez le plus souvent utiliser la même image servant à définir la texture pour le relief. Vous trouverez les textures normales et en relief de Enscape² dans l’éditeur de matériaux. Les texture de déplacement sont disponibles depuis la version Enscape 2.9.

La rugosité : ce paramètre permet de définir le reflet ou la brillance d’un matériau. En utilisant une image, vous faites en sorte que les différentes parties d’une même surface soient plus lisses/brillantes que d’autres. Par exemple, pour les panneaux acoustiques d’un plafond, la grille de support métallique serait dans ce cas plus réfléchissante que les panneaux à l’état brut.

Les reflets :  une surface entièrement réfléchissante agit comme un miroir où vous pouvez y voir les objets aux alentours.

Les découpes : créez des perforations à la surface d’un matériau pour apercevoir l’autre côté du matériau.

Vous pouvez télécharger des textures gratuites de qualité qui vous aideront à donner vie à votre projet. Pour bien démarrer, je vous invite à consulter ces sites :

  1. CC0 Textures

  2. TextureHaven

  3. 3D Textures 

  4. 3DXO 

Rendu d’aménagement intérieur avec profondeurCréation de Vlad Moldovan, MODULUS RENDER

3. Pensez à l’agencement

J’ai déjà rédigé d’autres billets sur ce sujet. C’est un vrai jeu d’enfant de créer des vues de qualité dans vos conceptions grâce à Enscape. Toutefois, vous devrez consacrer plus de temps à créer une vue qui fera toute la différence ! Pour en savoir plus, je vous invite à lire le billet Bonnes pratiques Enscape : Trouver la bonne perspective.

Avant de créer un rendu sous forme de fichier, de panorama ou de l’exporter dans un format exécutable, prenez un moment et observez l’image dans son ensemble. Ce n’est pas si simple car vous avez déjà passé tellement de temps à en travailler les détails. Lorsque vous passez en revue votre image, demandez-vous comment cette image sera perçue. En fonction de la vue ou de la perspective, est-ce que certains éléments superposés ou alignés ne sont pas clairs ? En vous déplaçant de côté vers une certaine direction, est-ce qu’un élément en particulier peut prêter à confusion ? Assurez-vous également d’être à hauteur d'œil. À mesure que vous parcourez le modèle et que vous ajustez la vue, il est facile de modifier ce paramètre par inadvertance.

Astuce pour Revit : utilisez l’outil d’enregistrement de vue 3D de Enscape pour créer une vue dans Revit. Vous pourrez ainsi revenir à la même vue dans Enscape. Assurez-vous de vérifier les paramètres d’ensoleillement, le niveau de détails et les options de conception de cette nouvelle vue Revit.

Exemple de rendu d’aménagement intérieurCréation de Ranindita

4. Animez votre scène

N’oubliez pas d’ajouter des personnages pour apporter une touche de vie à vos projets d’architecture. Enscape ajoute constamment des ressources de qualité pour vous permettre d’agrémenter gratuitement vos projets. Il vous suffit de glisser et déposer les ressources depuis la bibliothèque dans votre logiciel de conception et elles s’affichent instantanément dans Enscape. En plus des personnages, Enscape contient de nombreuses ressources très réalistes pour ajouter cette touche de vie au rendu de votre projet d’aménagement intérieur. Vous y trouverez entre autres des décors de bureau, des plantes en pot, des éléments d’éclairage ou des meubles ! Si vous voulez en savoir plus sur cette bibliothèque très complète, je vous invite à lire le billet rédigé par Helen Reinold travaillant chez Enscape : Bonnes pratiques : la bibliothèque de ressources.

De plus, vous pouvez désormais ajouter vos propres ressources personnalisées. Je me suis d’ailleurs scanné et ajouté comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessous ! Imaginez la tête de vos clients lorsqu’ils se verront dans votre scène ou si vous ajoutez des meubles ou des œuvres d’art qui leur tiennent à cœur ! Cliquez ici pour en savoir plus sur la bibliothèque de ressources personnalisées. 

Ressources

5. Préparez les paramètres de votre caméra et action !

Un photographe ou un cinéaste ne se contente pas de simplement diriger sa caméra et d’appuyer sur le bouton. Bien au contraire ! Il effectue plusieurs réglages et change même d’objectif afin d’obtenir l’image parfaite. Pour ce faire, il a besoin de connaissances techniques et d’une certaine sensibilité artistique. Enscape dispose de nombreux réglages tout comme une caméra ou un appareil photo.

Lorsque vous préparez vos rendus, je vous invite à prendre en compte ces paramètres :

Le champ de vision (Field of View) : le paramètre par défaut de Enscape, à savoir 90°, est parfait pour naviguer sur un écran. Ce n’est toutefois pas ce qu’un photographe d’architecture professionnel utiliserait. Essayez plutôt de régler ce paramètre sur 50° pour les images fixes.

La profondeur de champ (Depth of Field) : Il n’est souvent pas nécessaire de voir tout l’arrière-plan. Ce paramètre vous permet de flouter les éléments en premier ou en arrière-plan pour focaliser davantage l’attention sur votre conception.

La mise au point automatique (Auto Focus) : lorsque vous utilisez la profondeur de champ, vous pouvez ajuster ce paramètre manuellement sur zéro pour la plupart des éléments, que ce soit pour un objet en particulier de votre conception ou un personnage dans votre scène.

L’exposition automatique (Auto Exposure) : si votre scène est trop sombre ou trop éclairée, ce paramètre l’ajustera dans un sens ou dans l’autre. Veillez à imprimer et à visualiser votre rendu sur un autre écran pour vous assurer de sa qualité !

Auto exposure-1

Pour les rendus d’un aménagement intérieur de petite taille, vous pouvez être amené à appliquer un champ de vision plus étendu. Vous pouvez toutefois avoir l’impression que certains éléments verticaux sont déformés. Dans ce cas, essayez de régler votre projection sur une perspective à 2 points de fuite. Vous ajusterez ainsi parfaitement tous les éléments verticaux de votre scène. Ce n’est toutefois pas toujours la bonne solution et le résultat obtenu peut vous sembler peu naturel avec des espaces qui paraissent plus grands qu’ils n’en ont l’air.

Point focalCréation de Vlad Moldovan, MODULUS RENDER

Conclusion

Lorsque vous créez le rendu d’un aménagement intérieur dans Enscape, ces 5 étapes peuvent faire toute la différence ! Que vous deviez présenter votre rendu en tant qu’étudiants à vos camarades de classes et professeurs, ou en tant que professionnel à vos clients, aux participant de votre projet et/ou à un public, vous pouvez être certains qu’ils comprendront plus rapidement et précisément vos intentions de conception. Vos projets sont validés plus rapidement, vos clients sont plus satisfaits et vous décrochez plus de projets !

Si vous n’avez pas encore testé Enscape, pourquoi ne pas télécharger dès aujourd’hui l’essai gratuit et explorer vos modèles SketchUp, Revit, Rhino, Vectorworks, et/ou Archicad préférés !

Essayez Enscape gratuitement