Guide de création vidéo dans Enscape

Guide de création vidéo dans Enscape

Lorsqu'il n'est pas pratique de naviguer en temps réel dans un modèle, ou lorsque vous souhaitez définir une trajectoire préétablie soulignant les points ayant fait l'objet de discussions, la création d'une vidéo d'exploration en visite virtuelle est la solution. Et maintenant, grâce aux mises à jour apportées dans Enscape 3.0, le processus est encore plus simple !

Pour vous donner un exemple, dans le poste que j'occupais dans une autre entreprise, j'ai tenu un stand lors d'une conférence régionale pour promouvoir nos services de conception. Nous disposions d'un grand écran de télévision qui servait à diffuser en continu une vidéo générée par Enscape (depuis une clé USB branchée directement sur la télé). Ce support accrocheur a suscité un grand intérêt et a donné lieu à plusieurs questions, ce qui a permis d'engager avec les participants des échanges très constructifs sur notre travail.

Ce billet traitera des puissantes fonctionnalités de création vidéo et des flux de travail du plug-in Enscape. Enscape propose un flux de travail simple, mais puissant, pour développer une visite virtuelle vidéo. J'utiliserai Autodesk Revit pour illustrer mes propos, mais sachez que l'intégration de cette technologie Enscape fonctionne également dans SketchUpRhino, Vectorworks et Archicad. Si vous n'utilisez pas encore Enscape, inscrivez-vous à un essai gratuit:

Essayez Enscape gratuitement

ASTUCE : en complément de ce billet, téléchargez les modèles et textures Revit d'exemple gratuits depuis ce lien. Ce fichier d'exemple correspond aux superbes bureaux modernes représentés sur l'image statique ci-dessous, dont le rendu a été créé grâce à Enscape.

Image 01

Premiers pas dans la création de vidéos avec Enscape

Enscape propose un fabuleux module de rendu de vidéos d'exploration en visite virtuelle dans Revit, SketchUp, Rhino, Archicad et Vectorworks. Le processus général de création de rendus en visite virtuelle est très simple :

Tout d'abord, dans votre logiciel de conception, lancez Enscape, activez l'option Video Editor (Éditeur vidéo), puis composez une vue dans Enscape (voir la première image ci-dessous). Cliquez sur Add Keyframe (Ajouter image clé), le bouton +, pour définir le point de départ. Vous pouvez ensuite poursuivre ce processus en suivant la trajectoire que vous souhaitez que la vidéo emprunte. La trajectoire et les images clés sont visibles dans Enscape, comme illustré dans la deuxième image ci-dessous. La vidéo suit cette trajectoire et applique un effet d'interpolation ou morphing entre chaque image clé. Par exemple, notez la flèche de direction de la vue ajoutée à chaque image clé. Enscape effectuera une transition en douceur entre l'image clé n° 1 et l'image clé n° 2, puis à nouveau entre l'image clé n° 2 et l'image clé n° 3.

01_Video Overview_n
Commandes vidéo dans Enscape 

01_Video Overview_nImages clés et trajectoire dans Enscape

Dans l'éditeur vidéo, vous pouvez sélectionner différentes images clés en cliquant sur l'un des losanges sur la chronologie. En plus de l'interpolation de la direction de la vue, les images clés permettent de procéder à d'autres réglages, par exemple avec les options Time of Day (Heure du jour), Focal Point (Point focal) et Field of View (Champ de vision). La durée entre les images clés peut être ajustée grâce à la définition d'un horodatage explicite par le biais de l'option Timestamp (Horodatage).

Pour finir, une fois la trajectoire définie, vous pouvez prévisualiser la vidéo dans Enscape à l'aide de la commande Preview (Prévisualisation) ou le bouton de lecture. Si tout vous semble correct, utilisez alors la commande Export (Exporter) pour générer un fichier MP4 qui vous pouvez héberger en ligne ou partager. N'oubliez pas que vous pouvez également ajuster la qualité et la résolution de la sortie en passant au préalable par l'option Visual Settings (Paramètres visuels) et l'onglet Capture.

Création de la trajectoire vidéo

Une vidéo est créée en suivant la trajectoire d'une caméra et Enscape propose le processus le plus simple de tout le secteur AEC en faisant de la définition de ce parcours un vrai jeu d'enfant. Pour commencer, cliquez dans Enscape sur la commande Video Editor (Éditeur vidéo) ou appuyez sur la touche V. Vous activerez ainsi l'interface utilisateur Video Editor (Éditeur vidéo) dans Enscape comme dans l'image ci-dessous. Ensuite, tout en restant dans Enscape, il suffit de composer une vue et de cliquer sur le bouton + Add Keyframe (Ajouter image clé) ou d'appuyer sur la touche K. Vous ajoutez ainsi une image clé, représentée par un losange sur la chronologie. Continuez à composer des vues et à ajouter des images clés le long de la trajectoire souhaitée jusqu'à ce qu'elle soit correctement définie pour contourner les objets, les angles et monter/descendre les escaliers.

ASTUCE : veillez à bien enregistrer votre trajectoire avant de fermer Enscape, sinon vous risqueriez de perdre votre travail !

03_Keyframe Editor_b
Outils des images clés dans Enscape

Légende des outils des images clés :
A. Permet d'ajouter une nouvelle image clé basée sur la vue Enscape actuelle, avant la première image clé
B. Cliquez sur un losange pour sélectionner une image clé
C. Cliquez entre deux images clés pour y ajouter une nouvelle image clé
D. Permet d'ajouter une nouvelle image clé basée sur la vue Enscape actuelle, après la dernière image clé

Modification de la trajectoire vidéo

La trajectoire peut nécessiter des modifications si vous devez ajuster la direction de la vue ou éviter d'entrer en collision avec des objets de la scène. Enscape facilite cette opération en permettant de sélectionner des images clés et de les ajuster visuellement. Ce processus peut être démarré dans la vue 3D ou grâce au plan de montage chronologique dans l'éditeur vidéo. Dans la vue 3D, passez votre curseur sur une caméra (c'est-à-dire une image clé) jusqu'à ce qu'elle devienne verte (voir image suivante), puis cliquez dessus. Comme vous pouvez le constater, la trajectoire de la caméra comporte des flèches indiquant la direction de déplacement.

Video editing in EnscapeSélection d'une image clé

Une fois que vous avez sélectionné une image clé, vous pouvez activer le mode Gridline (Quadrillage), élément A ci-dessous, à des fins de référence, comme illustré sur l'image ci-dessous. Lorsque l'image clé est affichée, la trajectoire n'est pas visible. La trajectoire ne sera de nouveau visible que si vous cliquez sur Exit Keyframe (Quitter l'image clé), élément B ci-dessous. Notez que les options Timeline (Chronologie) et Movement (Déplacement) dans l'éditeur vidéo s'appliquent à la vidéo dans son intégralité. Elles sont donc modifiables uniquement lorsqu'aucune image clé spécifique n'est affichée.

04_Keyframe Editor_nModification d'une image clé

Dans cette courte vidéo, je vous montre comment vous pouvez, d'un simple clic, insérer graphiquement des images clés sur une trajectoire. Je vous explique aussi comment ajouter une autre image clé entre l'image clé n° 2 et n° 3 pour pouvoir progresser en ligne droite plus longtemps après avoir quitté l'image clé n° 2. Je vous montre également comment ajuster la hauteur de la caméra, afin que la vidéo se termine par un plan grand angle de la cuisine. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur la dernière image clé/caméra, d'apporter des ajustements à la composition de la vue, puis de cliquer sur Update (Mettre à jour) pour appliquer les modifications à l'image clé actuelle.


En utilisant les contrôles de l'éditeur d'images clés, vous pouvez remplacer les paramètres actuels des options Time of Day (Heure du jour), Field of View (Champ de vision), Depth of Field (Profondeur de champ) et Timestamp (Horodatage). Par exemple, si vous sélectionnez une image clé et que vous ajustez l'horodatage, la durée de la vidéo entière est alors ajustée. Ou, si vous ajustez l'heure de la journée dans au moins deux images clés, une interpolation entre ces vues sera appliquée. Pour savoir où il y a eu remplacement entre deux images clés, des marqueurs sont ajoutés à la chronologie, comme illustré dans l'image suivante. Ces mêmes réglages s'affichent dans Enscape, en regard de chaque image clé, comme illustré dans la deuxième image ci-dessous. Pensez à cliquer sur Update (Mettre à jour) pour enregistrer les modifications apportées à l'image clé actuelle.

05_Keyframe Editor_n
Modification de l'éditeur d'images clés

06_Keyframe Graphics_nImage clé avec options appliquées

Présentation rapide des fonctionnalités

L'option Field of View (Champ de vision) définit les éléments visibles à une position et à une orientation données dans l'espace. Choisissez l'angle de la zone capturée par la caméra pour changer légèrement l'atmosphère de votre scène.

Réglez l'option Time of Day (Heure de la journée) en choisissant l'heure souhaitée dans l'éditeur et l'éclairage sera modifié en conséquence. Optimisez votre projet en réglant avec précision l'endroit où tombe la lumière du jour dans chaque scène.

ASTUCE : faites attention si vous changez les heures de la journée sur une vidéo de courte durée, car cela peut détourner l'attention du spectateur et manquer de réalisme.

L'option Depth of Field (Profondeur de champ) détermine le point focal de votre vidéo. Vous pouvez soit utiliser le centre de l'écran comme mise au point automatique, soit définir une distance cible. Utilisez cette fonctionnalité pour mettre davantage l'accent sur une partie spécifique de la scène. 

ASTUCE : l'option Focal Point (Point focal) n'a aucun effet dans l'éditeur d'images clés lorsque l'option Auto Focus (Mise au point automatique) est cochée dans la boîte de dialogue Visual Settings (Paramètres visuels).

Une trajectoire vidéo Enscape peut également passer d'un étage à un autre comme le montrent les deux images suivantes. La méthode processus reste la même : composer des vues le long de la trajectoire et ajouter des images clés.

Trajectoire vidéo passant d'un étage à un autreTrajectoire vidéo passant d'un étage à un autre

Image clé ajoutée à mi-étage pour mieux définir la trajectoireImage clé ajoutée à mi-étage pour mieux définir la trajectoire

Ma première tentative pour cette trajectoire sur plusieurs niveaux ne contenait que deux images clés, une en bas de l'escalier, l'autre en haut. Cependant, lors des transitions/interpolations de la trajectoire entre ces images clés, la trajectoire imposait une courbe trop marquée entre le bas et le haut de l'escalier. Pour y remédier, j'ai inséré une autre image clé à mi-étage afin de définir la trajectoire comme illustré dans l'image ci-dessus. Grâce à ces fonctionnalités, nous avons un contrôle total sur la trajectoire et la direction de la vue.

Les fonctions de montage de la trajectoire vidéo permettent d'utiliser plusieurs images clés sur la même position (avec une rotation de caméra ou une heure de la journée différentes) ainsi qu'un contrôle explicite sur la durée. J'ai récemment publié des articles à ce sujet sur mon blog, BIM Chapters, dans les deux billets suivants : 

Enregistrer et charger une trajectoire

Si vous souhaitez réutiliser une trajectoire ultérieurement, vous pouvez l'enregistrer en utilisant la commande Save Path to file... (Enregistrer la trajectoire dans le fichier...) comme illustré ci-dessous. La possibilité de définir plusieurs trajectoires dans un même projet est un atout de taille. Enregistrez ces fichiers dans le dossier du projet sur le réseau afin que toute l'équipe de conception y ait accès. Une fois la trajectoire enregistrée, ou si vous souhaitez ignorer la trajectoire actuelle, cliquez sur New video path (Nouvelle trajectoire vidéo).

Le fichier enregistré est au format XML. Si vous modifiez ce fichier, vous constaterez que chaque image clé a une valeur X, Y, Z pour les options Position et LookAt (Observation). Ces chiffres peuvent être modifiés pour effectuer des ajustements plus précis le long de la trajectoire. N'oubliez pas d'enregistrer une copie au préalable !

07_Video_Save path_n
Enregistrer et charger une trajectoire vidéo

Paramètres d'export

Une fois la trajectoire définie, la vidéo peut être créée. Tout d'abord, la qualité de la vidéo dépend des options spécifiées dans la boîte de dialogue Visual Settings (Paramètres visuels), illustrée ci-dessous. Quelques éléments importants à savoir :

1. Résolution

Choisissez la résolution de la vidéo en pixels. Ce paramètre a une incidence sur le temps de traitement de la vidéo et la taille du fichier qui en résulte. Si vous avez choisi une résolution Full HD (1080p), Enscape créera des vidéos avec une définition de 1 920 x 1 080 pixels.

ASTUCE : pour les vidéos en 4k, je vous recommande d'utiliser VLC Media Player qui fonctionne très bien.

2. Vidéo

Compression Quality (Qualité de compression) : une qualité de compression plus élevée augmente la taille du fichier mais réduit les artefacts de compression de la vidéo. Ce paramètre n'affecte pas la durée d'export.

ASTUCE : la sélection de l'option Lossless (Sans perte) crée des fichiers image individuels, et non pas un fichier vidéo. Un paramètre Maximum ou inférieur crée un fichier MP4 lors de l'export de la vidéo.

FPS (Images par seconde, IPS) : cette option prend proportionnellement plus de temps pour créer des rendus, mais plus la valeur est élevée, plus la vidéo est fluide.

08_Video_Capture settings_n
Boîte de dialogue Visual Settings (Paramètres visuels) – onglet Capture - Video settings (Paramètres vidéo)

3. Motion blur (Flou de mouvement)

L'option Motion blur (Flou de mouvement), dans l'onglet Image, peut être désactivée si les mouvements rapides de la caméra produisent une image floue.

4. Rendering Quality (Qualité du rendu)

Ce réglage permet de contrôler la qualité de l'éclairage et des reflets dans Enscape. Plus les valeurs sont élevées, plus les résultats générés sont de qualité photo. Notez que vous augmentez le temps de rendu. Ainsi, la combinaison de la qualité du rendu et des paramètres de capture peut avoir une incidence significative sur le temps nécessaire et la qualité du produit final.

Gardez à l'esprit que la longueur totale de la vidéo est déterminée automatiquement ou avec la fonction d'animation Timestamp (Horodatage) de l'éditeur vidéo, comme décrit ci-dessus. L'emplacement des images clés et leur nombre importent peu.

Render video (Rendu de la vidéo)

Enfin, utilisez la commande Preview (Prévisualisation), ou « P » sur le clavier, pour obtenir un aperçu rapide de l'animation en temps réel. Si la prévisualisation est acceptable, utilisez la commande Export (Exporter) dans l'éditeur vidéo pour créer un fichier MP4. Comme nous l'avons déjà mentionné, ce processus peut prendre un certain temps. Cela dépend en grande partie de vos paramètres (voir ci-dessus), mais également de la puissance de calcul de votre matériel. Une carte graphique rapide améliorera considérablement le temps de création du rendu lors de l'export.

Le fichier vidéo qui en résulte peut être assez volumineux. J'en ai créé quelques-uns qui dépassaient les 2 Go pour une vidéo de 20 minutes en résolution 1080p. Cependant, le résultat en vaut vraiment la peine !

Voici un exemple, créé intégralement avec l'éditeur vidéo Enscape. Le logiciel de montage vidéo n'a été utilisé que pour les superpositions et pour les enchaînements :

Crédit : Finn

Autre exemple sans aucun logiciel de montage vidéo :

Crédit : Jack Tenrev

Conclusion

Dans le monde pressé et complexe d'aujourd'hui, nous avons besoin d'outils à la fois puissants et faciles à utiliser. Comme vous l'avez vu, grâce à Enscape, l'intégralité du processus de développement et de montage d'une vidéo d'exploration en visite virtuelle est un vrai jeu d'enfant. La possibilité de créer plusieurs trajectoires et de les enregistrer pour les recharger séparément et les réutiliser par la suite permet de gagner en efficacité. De plus, ce processus fonctionne de la même manière dans plusieurs outils de création (Revit, SketchUp, Archicad, Vectorworks et Rhino) et c'est tout simplement ingénieux ! Si nous ne sommes pas tous d'accord sur le meilleur outil de modélisation, difficile de ne pas reconnaître Enscape comme la solution de visualisation professionnelle incontournable.

Dans notre secteur d'activité, la vidéo est un outil particulièrement efficace pour transmettre nos intentions de conception. Pour nos clients, dont beaucoup dépensent des millions de dollars, voir une vidéo du projet en haute qualité peut être réconfortant et rassurant, car ils pourront se projeter naturellement dans un environnement 3D proche de la réalité. Ces vidéos d'exploration et de visite virtuelle peuvent également devenir un puissant outil marketing pour l'entreprise réalisant la conception et le client. Nous pouvons utiliser ces vidéos pour épater nos clients potentiels avec nos capacités de conception et technologiques de pointe. De plus, les clients peuvent publier ces vidéos sur leur site Web ou dans leurs propres présentations pour remporter l'adhésion des actionnaires, des investisseurs ou de leurs propres clients. Vous qui me lisez, vous êtes sans doute nombreux à connaître déjà tous ces atouts, mais je tenais à conclure sur ce point pour insister sur la valeur ajoutée inouïe offerte par Enscape dans notre secteur d'activité.

Bâtiment rendu avec Enscape3D

Votre projet ? Visualisez-le instantanément
grâce à Enscape

Essai gratuit
Enscape 3.2 600x600

Abonnez-vous à notre blog

Recevez les meilleurs conseils et articles directement par e-mail.