Bonnes pratiques Enscape : trouver la bonne perspective

Le point de vue en architecture est crucial. Trouver la meilleure perspective pour votre rendu architectural est un art, pas une science, et nous pouvons tous nous améliorer en comprenant quelques principes de base pour le rendu de perspectives en intérieur ou en extérieur. Pour certains, cela fera office de révision. Mais, étant donné l'aide précieuse apportée par Enscape ²aux étudiants en leur proposant son logiciel gratuitement, il me semble utile de rédiger ce billet sur ces principes fondamentaux afin d'accompagner les concepteurs en herbe en les aidant à obtenir les meilleurs résultats possibles lors de la création d'images statiques. Et, comme je ne travaille pas pour Enscape, je tiens à préciser que rares sont les éditeurs à proposer des logiciels gratuits pour les étudiants.

Pour vous guider vers les meilleures perspectives et vues en conception architecturale, ce billet se penchera sur les différents types de vues, les éléments à prendre en compte et les écueils à éviter lors de la réalisation d'une composition. L'image suivante offre une bonne composition, avec une bonne perspective, des bords délimités, de nombreux éléments verticaux sans alignement ni superposition. Une subtile « profondeur de champ » est appliquée, et le point de vue est à hauteur d'œil.

Exemple d'une vue offrant une bonne composition


Étant donné que le choix de la bonne perspective relève plutôt d'un art, certains des conseils que je vais dispenser ici ne siéront peut-être pas à tout le monde. Même si vous n'êtes pas d'accord avec certains des aspects abordés, j'espère que tous les lecteurs y trouveront leur compte et affineront leur interprétation personnelle de ce qui constitue un rendu de qualité.

Types de vues en perspective

Il existe trois types de perspectives : à 1 point de fuite, à 2 points de fuite et à 3 points de fuite, comme indiqué ci-dessous. Enscape peut créer chacune de ces perspectives. En outre, vos programmes de modélisation 3D (Revit, SketchUp, Rhino et ArchiCAD) peuvent afficher des vues axonométriques.

REMARQUE : j'utilise quelques esquisses dessinées à la main dans ce billet pour illustrer mon propos. Même avec un formidable outil comme Enscape, un bon concepteur commence toujours par coucher ses idées sur papier. Ces esquisses sont extraites de l'ouvrage Chapters in Architectural Drawing; Hand Sketching in a Digital World (Chapitres en dessin architectural ; Esquisses manuelles dans un monde numérique), co-écrit avec Steven H. McNeill.

 

Comparaison des perspectives à 1 point de fuite, à 2 points de fuite et à 3 points de fuite (1)

*De gauche à droite : Haut, Ligne d'horizon

Comparaison des perspectives à 1 point de fuite, à 2 points de fuite et à 3 points de fuite (1)

 

Comparaison des perspectives à 1 point de fuite, à 2 points de fuite et à 3 points de fuite (2)

Comparaison des perspectives à 1 point de fuite, à 2 points de fuite et à 3 points de fuite (2)

Dans les deux prochaines images, vous constaterez une subtile différence entre la perspective à 2 points de fuite et la perspective à 3 points de fuite. Dans la perspective à 2 points de fuite, les lignes verticales sont parfaitement verticales. À la fin de ce billet, vous verrez à quel point cette option à 2 points de fuite est extrêmement utile dans l'exemple du palais de justice.

Notez que la ligne d'horizon est exposée intentionnellement dans ces images, comme plusieurs autres dans ce billet, pour mettre l'accent sur les concepts de base liés au sujet qui nous intéresse.

View Type_3pt Perspective_OverlayExemple de perspective à 3 points de fuite

View Type_2pt Perspective_OverlayExemple de perspective à 2 points de fuite 

Point de vue

Le point de vue à partir duquel on observe un modèle est un élément important à prendre en compte. La plupart des gens observent un projet architectural depuis le sol, debout, c'est donc le point de vue que je préfère. Dans Enscape, je « survole » le modèle à la recherche de la bonne perspective, puis j'appuie sur la barre d'espace pour régler rapidement la position verticale à hauteur d'œil ; la hauteur exacte peut être modifiée dans Enscape Settings (Paramètres Enscape) avec le curseur Spectator Height (Taille du spectateur).

Les images aériennes ont également leur place, mais sachez qu'elles nécessitent souvent un travail supplémentaire. Par exemple, si vous comparez les deux images suivantes, observez l'arrière-plan supplémentaire à créer, même avec les environnements intégrés de Enscape. En revanche, la zone à remplir est nettement plus réduite pour les vues à hauteur d'œil. Dans le cas d'une vue à hauteur d'œil, une grande partie de l'arrière-plan est remplie avec une zone de ciel, ce que Enscape gère bien. De plus, il suffit parfois de quelques arbres bien placés pour masquer l'horizon.

View Compare - Aerial_OverlayArrière-plan plus grand nécessaire pour le point de vue aérien 

View Compare - Eye Level_Overlay

*Ciel

Remplissage plus facile de l'arrière-plan pour le point de vue à hauteur d'œil 

Autre élément à noter concernant le point de vue : lorsqu'il est défini à hauteur d'œil, tous les personnages intégrés dans la vue ont souvent la tête alignée sur la ligne d'horizon. C'est un détail très utile lorsque l'on trace une esquisse à la main, mais qui peut aussi aider à repérer la perspective Enscape depuis laquelle une personne aurait naturellement tendance à observer l'espace. Cela vous aidera à produire une image statique finale réaliste.

Principes de l'esquisse

*De gauche à droite : Point de fuite, Ligne d'horizon, Personnage avec tête alignée sur l'horizon

Principes de l'esquisse


Pour les rendus à hauteur d'œil, c'est-à-dire selon l'angle de vision d'une personne se tenant debout, la tête de la plupart des personnages se situera au niveau de la ligne d'horizon, où qu'ils se trouvent dans la scène, comme le montre l'esquisse ci-dessous. Comme vous pouvez le voir, certaines personnes sont très proches, d'autres plus éloignées, mais la plupart ont la tête alignée sur l'horizon. Seules exceptions : lorsqu'une personne est assise, à un autre niveau, qu'elle se penche ou qu'elle est juste de plus petite taille que la personne à côté de laquelle elle se tient.

Têtes alignées sur l'horizon dans de nombreux cas

 

*Hauteur d'œil du spectateur

Têtes alignées sur l'horizon dans de nombreux cas

Voici le même concept visualisé dans Enscape. Nous voyons trois personnes, toutes à une distance différente du spectateur, mais elles ont toutes la tête alignée sur la ligne d'horizon.

Heads at Horizon_OverlayTêtes alignées sur l'horizon

Paramètres de la caméra

Il est très utile de bien comprendre les réglages d'une caméra réelle pour choisir la bonne perspective dans Enscape, car beaucoup des réglages simulent le fonctionnement d'une vraie caméra. Par exemple, le champ de vision par défaut dans Enscape est très large et pratique pour naviguer dans le modèle sur un écran d'ordinateur. Mais pour les images statiques, un photographe d'architecture professionnel n'utiliserait pas un tel objectif grand angle, car cela aurait tendance à déformer l'image et à rendre la scène moins réaliste. Les objectifs couramment utilisés en photographie d'architecture sont des objectifs 24 mm (à bascule et décentrement), soit un angle de champ de vision de 67 degrés dans Enscape. La valeur Enscape par défaut est de 14,5 mm, ce qui correspond à un angle de champ de vision de 90 degrés. Consultez ce billet pour en savoir plus sur ce sujet : Objectifs pour la photographie d'architecture.

Échelle

L'ajout de personnages contribue non seulement à donner vie à vos esquisses, mais également à apporter au spectateur une idée de l'échelle. Tout en observant les mécanismes d'une perspective, remarquez comment nous pouvons utiliser les personnages dans la scène comme une sorte d'étalon de mesure, littéralement ou inconsciemment.

Le décor permet de définir l'échelle des perspectives.

*De haut en bas :

  • Il est possible d'augmenter la hauteur de plusieurs incréments avec l'étalon de mesure.
  • 6 PI
  • La hauteur de l'étalon de mesure du personnage peut être doublée pour établir un point dans l'espace créant une hauteur de 12 pieds.

Le décor permet de définir l'échelle des perspectives.

Voici le même concept visualisé dans Enscape. La taille de la femme peut nous aider à estimer la hauteur de la structure à côté de laquelle elle se tient. Nous pouvons même projeter sa taille verticalement et en perspective, par exemple pour placer une ligne verticale de 304 cm (10’-0”) dans la scène ; chaque ligne jaune est de la même hauteur.

L'ajout de personnages permet de se rendre compte plus facilement de l'échelle.

Composition

La composition d'une vue est un ingrédient clé pour développer la bonne perspective pour votre rendu architectural. L'image suivante présente quelques défauts : notre point de vue nous fait raser visuellement le côté du bâtiment principal et la cheminée extérieure dissimule une arête importante de la structure principale, ne laissant apparaître qu'une toute petite partie du toit, ce qui donne un résultat bancal. Comparez-la avec l'image suivante, où le côté gauche de la vue est encadré par la structure principale, la cheminée ne masque aucun élément important et le bord supérieur de la vue est également encadré par un parasol. Même le fauteuil partiellement visible au premier plan permet de mieux encadrer la vue. J'ai abordé cet exemple spécifique dans mon billet sur ArchDaily : 9 Ways to Make Your Renderings More Realistic (9 façons de pousser encore plus loin le réalisme de vos rendus).

Exemple de perspective à ne pas appliquerExemple de mauvaise perspective

Im51_Overlay-1
Éléments au premier plan encadrant la vue

Maintenant que nous avons parlé de certains principes fondamentaux, prenons des exemples d'application pratiques. Pour la plupart des applications, nous présenterons un comparatif avec un exemple à ne pas suivre, un exemple convenable, un exemple à suivre et le meilleur exemple.

Rendu d'une perspective extérieure 

Exemple à ne pas suivre :

Si vous n'aviez qu'une seule image à proposer, celle-ci serait considérée comme un « mauvais » exemple, car ce n'est pas sous cette perspective qu'une personne pourrait découvrir ce projet. De plus, l'arrière-plan devrait être beaucoup plus travaillé.

Best Practices Finding the Right Perspective-1

Image statique extérieure - Exemple à ne pas suivre

Exemple convenable :

Nous sommes maintenant de plain-pied, ce qui améliore le point de vue par rapport à l'image précédente. Cependant, nous pouvons encore affiner certains aspects.

Image statique extérieure - Exemple convenable

Image statique extérieure - Exemple convenable

Exemple à suivre :

Dans ce cas, nous avons pris quelques libertés artistiques et repositionné un arbre, qui existe bel et bien, de sorte que nous avons l'impression qu'une branche encadre la vue dans la partie supérieure gauche. C'est une technique de visualisation architecturale de prédilection pour véritablement ancrer le bâtiment au sol et briser la vaste étendue de ciel.

Image statique extérieure - Exemple à suivreImage statique extérieure - Exemple à suivre

Le meilleur exemple :

Ce dernier exemple intègre toutes les caractéristiques précédentes ainsi qu'un paramètre Depth of Field (Profondeur de champ) personnalisé pour attirer l'attention du spectateur sur ce qui importe vraiment dans l'image : le bâtiment, et non la personne au premier plan ou l'environnement urbain en arrière-plan. Cette option est également très utile lorsque votre projet spécifique ne dispose pas de skybox personnalisée pour le site. Flouter l'une des options Enscape intégrées permet d'éviter des questions de la part des clients ou de semer la confusion dans leur esprit.

Image statique extérieure - Le meilleur exempleImage statique extérieure - Le meilleur exemple

Rendu d'une perspective intérieure

À présent, pour ce même projet, passons à l'intérieur et examinons un exemple de cuisine ouverte.

Exemple à ne pas suivre :

Le champ de vision est ici trop large et aucun personnage ne permet de définir l'échelle de l'espace. Il peut s'avérer difficile de se faire une idée de l'échelle tant l'espace est ouvert, sans portes visibles ni objets en arrière-plan. Voyons comment nous pouvons améliorer cette perspective.

Image statique de cuisine ouverte - Exemple à ne pas suivreImage statique de cuisine ouverte - Exemple à ne pas suivre

Exemple convenable :

Pour commencer, modifions le paramètre Field of View (Champ de vision) et le point de vue. Nous avons maintenant un objet au premier plan, la table de la salle à manger, qui aide à cadrer la vue et à donner une idée de l'échelle.

Image statique de cuisine ouverte - Exemple convenable

Image statique de cuisine ouverte - Exemple convenable

Exemple à suivre :

L'ajout de quelques personnages dynamise l'espace et permet de mieux se rendre compte de l'échelle.

Image statique de cuisine ouverte - Bon exempleImage statique de cuisine ouverte - Bon exemple

Le meilleur exemple :

Le réglage de l'option Depth of Field (Profondeur de champ) attire l'attention sur la cuisine tout en rendant les éléments du premier plan visibles sans mise au point.

Image statique de cuisine ouverte - Le meilleur exempleImage statique de cuisine ouverte - Le meilleur exemple

Exemple au bord d'une piscine

Dans l'exemple suivant, vous remarquerez que deux bords verticaux sont alignés. Il est donc plus difficile de comprendre rapidement où s'arrête le mur de briques au premier plan et où commence le mur du pool-house à l'arrière-plan. La vue est également légèrement orientée vers le bas, ce qui donne l'impression que le mur de droite est incliné ou non vertical. La seconde image corrige ces deux problèmes subtils en déplaçant légèrement le point de vue et en appliquant un nivellement.

View-Alignment---Bad-Example_OverlayComposition du bord de la piscine – Exemple à ne pas suivre

View-Alignment---Good-Example_Overlay
Composition du bord de la piscine – Exemple convenable

Exemple d'un palais de justice

Sachez qu'il y a toujours des exceptions à la règle, comme vous le verrez avec ce dernier exemple. Nous devons parfois présenter des espaces aux proportions inhabituelles, comme ce hall de palais de justice qui mesure 6,7 m (22’-0”) de haut, pour une surface au sol de 8,5 m x 6,7 m (28’-0” x 22’-0”). Qui plus est, le sol et le plafond présentent des caractéristiques de conception singulières : un sceau officiel et un dôme respectivement. Les deux premières images ci-dessous utilisent les techniques précédemment évoquées, mais ne transmettent pas correctement l'essence même de l'espace. Voyons ce que nous pouvons faire pour capturer correctement l'espace, afin de nous assurer que les clients et le public comprennent véritablement l'intention de conception.

À propos, vous serez peut-être surpris de savoir que j'ai créé ce modèle 3D et d'autres rendus similaires en 1995 pour ce projet (similaires dans la composition, pas dans la qualité) ! Oui, c'est exact, il y a 23 ans ! Mais revenons au présent : j'ai simplement lié le fichier 3D AutoCAD dans Revit et modifié les matériaux Revit affectés à chaque calque AutoCAD. La seule chose que j'ai dû modifier et mettre à jour, c'est le sceau officiel au sol, que j'ai remplacé par une image plus haute résolution sous forme de vignette Revit.

Hall de palais de justice : Représentation convenable de la moitié inférieure de l'espaceHall de palais de justice : Représentation convenable de la moitié inférieure de l'espace

Best Practices Finding the Right Perspective-17Hall de palais de justice : Représentation convenable de la moitié supérieure de l'espace

Pour capturer réellement l'essence de cet espace, nous devons utiliser l'option Enscape Architectural Two Point Perspective (Perspective architecturale à deux points). De plus, nous devons nous positionner environ à mi-hauteur dans l'espace, et non à hauteur d'œil, qui est souvent mon choix de prédilection. J'ai reculé jusqu'à passer à travers le mur, puis, étant allé trop loin, j'ai avancé très légèrement pour me positionner le plus loin possible. Remarquez que chaque côté est joliment encadré par les colonnes ioniques au premier plan. J'ai également pu utiliser ces colonnes latérales pour niveler la vue, en capturant une partie du sceau au sol et du dôme qui s'élève au-dessus. La profondeur du champ de vision est réglée sur 115 degrés. Lorsque nous ajustons le champ de vision, nous devons éviter les distorsions trop marquées de la vue ou du décor.

ASTUCE : l'éclairage peut être augmenté artificiellement, dans la boîte de dialogue Enscape Settings (Paramètres Enscape) à des fins de mise en évidence.

Exemple convenable - Perspective à 2 points de fuite avec une profondeur de champ de vision de 115 degrés

Exemple convenable - Perspective à 2 points de fuite avec une profondeur de champ de vision de 115 degrés

Exemple à suivre – Ajout de la luminosité (exposition) par défaut et du décor

Exemple à suivre – Ajout de la luminosité (exposition) par défaut et du décor

Dans l'image suivante, j'ai ajouté des personnages. Pour cet exemple, l'option Exposure Brightness (Luminosité de l'exposition) est réglée sur sa valeur par défaut et l'option Auto Contrast (Contraste automatique) est désactivée. Les personnages contribuent vraiment à saisir l'échelle et les proportions de cet espace atypique. Ces deux paramètres par défaut peuvent être ajustés pour obtenir de meilleurs résultats.

Enfin, voici une belle image lumineuse offrant une perspective à 2 points de fuite, dynamisée par l'ajout de personnages. Même si nous avons éclairé l'espace manuellement, nous pouvons voir l'éclairage en corniche à la base du dôme du plafond.

Le meilleur exemple - Luminosité (exposition) personnalisée et contraste automatique

Le meilleur exemple - Luminosité (exposition) personnalisée et contraste automatique

Conclusion

En lisant ce billet, vous vous êtes peut-être dit que la plupart des choix en matière de perspectives et de vues architecturales relèvent du bon sens. Et c'est vrai ! Mais, comme pour beaucoup de choses, il est bon de réviser les principes fondamentaux, afin qu'ils soient mieux appréhendés. Ce faisant, nous pourrons développer nos vues plus rapidement et transmettre l'intention de conception aux spectateurs qui observeront nos illustrations de présentation, d'autant plus que dorénavant, c'est la composition de la vue qui demande le plus de temps, pas la création du rendu, grâce à Enscape. D'ailleurs, nous devrions ralentir la cadence et apprécier ce qui nous entoure pour créer les plus belles images possible !

La prochaine fois que vous générerez une vue dans Enscape, souvenez-vous de ces points clés : type de vue, échelle, champ de vision, profondeur de champ, point de vue, alignement et chevauchement. Et une fois que vous avez trouvé la perspective parfaite, n'oubliez pas de l'enregistrer dans Revit ou SketchUp pour pouvoir la reproduire à l'avenir.

Bâtiment rendu avec Enscape3D

Votre projet ? Visualisez-le instantanément
grâce à Enscape

Essai gratuit
Enscape 3.2 600x600

Abonnez-vous à notre blog

Recevez les meilleurs conseils et articles directement par e-mail.