Modern house render

4 écueils à éviter lorsque vous commencez à utiliser Enscape

Si vous venez tout juste de débuter avec Enscape, la plupart de vos paramètres seront probablement réglés sur leur valeur par défaut. Vos paramètres de visualisation ne seront donc pas optimisés et ne vous permettront pas d’obtenir des résultats réalistes.

Voici les 4 principaux écueils à éviter et mes astuces pour hisser vos rendus du niveau de débutant à celui d’utilisateur avancé.

Erreur n°1 : intensité lumineuse et image HDRI

Dans Enscape, l’un des paramètres par défaut définissant la valeur de l’intensité lumineuse est élevé. La plupart du temps, il vaut mieux définir l’intensité lumineuse entre 7 et 15 % car il s’agit de l’amplitude représentant le plus naturellement la lumière du soleil que nous voyons chaque jour. Selon moi, la modification de cette intensité lumineuse apporte plus de réalisme à votre scène.

Paramètres d’intensité lumineuse et Enscape
L’intensité lumineuse peut parfois être plus forte ou plus faible, selon l’imagerie à grande gamme dynamique ou HDRI que vous utilisez. Si vous ne connaissez pas les images HDRI, il s’agit principalement d’images du monde réel à utiliser dans un logiciel 3D en tant qu’arrière-plan et source lumineuse pour votre scène. Vous créez ainsi des effets d’éclairage très naturels.

Pour ajouter une image HDRI, ouvrez la fenêtre Enscape Visual Settings (Paramètres visuels Enscape ), cliquez sur l’onglet Sky (Ciel), appliquez l’option Skybox et chargez-y l’image HDRI de votre choix. Pour rendre une image encore plus naturelle, je vous conseille de cocher la case Use Brightest Point as Sun Direction (Point le plus lumineux comme direction du soleil) qui vous permet de définir le point le plus lumineux comme direction du soleil. La scène correspondra alors à l’image HDRI. Grâce à la barre de rotation, vous pouvez également modifier la direction du soleil et les paramètres de l’arrière-plan, ce qui vous permet notamment de masquer la ligne d’horizon.

Erreur n°2 : la perspective à 1 point de fuite

Comme vous avez pu le remarquer dans Enscape, les paramètres par défaut du type de vue principale sont définis sur une perspective à 1 point de fuite. Ce type de perspective permet de créer des rendus aériens, mais ce n’est généralement pas le type de visualisation que nous créons. Même si c’est de cette façon que nous voyons un bâtiment dans la vie réelle, ce n’est pas ainsi que nous créons des images architecturales. La perspective à 1 point de fuite déforme les éléments situés au bord de nos rendus. Toutefois, nous pouvons y remédier avec une perspective à 2 points de fuite.

Si vous modifiez la perspective dans les paramètres visuels de Enscape et choisissez l’option Two-Point (2 points de fuite), vous remarquerez que toutes les lignes verticales sont désormais droites et forment un angle droit. Même si cela peut vous paraître un détail, il fait toute la différence pour vos rendus.

two-point perspective in Enscape copy

Erreur n°3 : utiliser des objets identiques

J’ai commis ce type d’erreur lorsque je débutais et je vois encore certains utilisateurs la commettre.

Si vous souhaitez agrémenter votre scène d’une végétation plus touffue en ajoutant des haies ou des arbres, vous remarquerez que tous les éléments sont orientés dans la même direction. Ils ont tous le même aspect, ce qui peut sembler artificiel.

Dans la réalité, il va sans dire que nous ne voyons jamais deux fois la même plante. Pour faire en sorte que votre paysage ait l’air naturel, vous devrez modifier l’angle et la taille de chaque ressource pour éviter qu’elles ne se répètent.

Dans notre secteur, ce processus est communément appelé randomisation, à savoir faire en sorte de rendre des éléments aléatoires. Vous pouvez appliquer ce même processus à plusieurs zones. Vous ajoutez en quelque sorte des imperfections à vos rendus.

Object randominzation in Enscape copy

*Avant/Après

Erreur n°4 : trop de ressources

Ce type d’erreur concerne plus généralement la composition et l’équilibre de vos rendus. C’est également une erreur de débutant.

Avec toutes ces options de végétation et les nombreuses ressources de la bibliothèque Enscape, vous pouvez facilement vous laisser emporter et utiliser toutes ces ressources prêtes-à-l’ emploi. En réalité, ce n’est pas forcément ce qu’il faut faire.

C’est important de laisser votre bâtiment ou votre scène respirer en laissant des zones vides, ce qui permet aux spectateurs de comprendre clairement le sujet principal de votre rendu.

Interior Render with Enscape Assets copy

Regardez ce tutoriel

Pour voir ces astuces en action, regardez ce tutoriel vidéo en anglais :

 

Un grand merci à Melos Azemi pour partager ses astuces pour Enscape et comment éviter certains écueils de débutant. Vous pouvez trouver d’autres tutoriels sur sa chaîne YouTube !

Bâtiment rendu avec Enscape3D

Votre projet ? Visualisez-le instantanément
grâce à Enscape

Essai gratuit
Enscape 3.2 600x600

Abonnez-vous à notre blog

Recevez les meilleurs conseils et articles directement par e-mail.